Secteur financier

Engagement en faveur du changement

Nous avons amorcé un dialogue avec les grandes banques canadiennes il y a 10 ans en vue d'une prise en compte des risques sociaux et environnementaux dans l'établissement des prêts, une pratique aujourd'hui généralisée. Dans un contexte de controverse à propos des projets d'oléoducs, nous nous sommes adressés en 2017 aux banques détenues dans nos portefeuilles afin de favoriser une meilleure prise en compte des droits des peuples autochtones dans les normes de prêts. Les principes de l'Équateur, des normes de développement durable pour les projets financiers, devraient faire l'objet d'une révision, alors que l'OCDE a commencé la rédaction de directives de diligences raisonnables sociales et environnementales à destination des prêteurs.

Buts sectoriels stratégiques

En ce qui concerne le secteur financier, nous collaborons avec des entreprises pour tenter d'atteindre des objectifs sectoriels précis, notamment:

  • Offrir des services satisfaisant les besoins sociaux.

  • Éviter une prise de risque potentiellement nuisible à l'ensemble de l'économie.

  • Prendre en compte les effets environnementaux et sociaux dans l'investissement et l'attribution des prêts

En plus de ces objectifs spécifiques au secteur, les objectifs et thèmes d'engagement plus larges de l'équipe ESG NEI sont appliqués à toutes les entreprises de tous les secteurs. Vous pouvez en savoir plus sur le processus d'équipe ESG et ses principes directeurs dans la section Processus ESG NEI.

Dialogues avec les entreprises

Nous menons des dialogues avec certaines sociétés du secteur financier, particulièrement :

  • Banque de Montréal (BMO)

  • Banque CIBC

  • Royal Bank of Canada (RBC)

  • Scotia Bank

  • TD Bank

  • Wells Fargo